Le guide complet des montagnes de l’Atlas

les montagnes de l atlas s etendent a travers le maroc, l algerie et la tunisie.

Les montagnes de l’Atlas s’étendent sur 2580 km à travers le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Ils ont certains des plus beaux paysages que l’Afrique du Nord a à offrir et les montagnes agissent comme une frontière naturelle entre les côtes méditerranéennes et atlantiques et le désert du Sahara. Chaque année, des milliers de visiteurs s’y rendent pour faire de la randonnée au milieu de paysages époustouflants, ou pour faire du VTT et de l’escalade. En hiver, il est même possible de skier dans les montagnes du Haut Atlas marocain. Berceau traditionnel des Berbères de l’Atlas, les montagnes sont également imprégnées de culture et d’histoire.

Dans ce guide, nous nous concentrons principalement sur les montagnes de l’Atlas marocain, car ces sous-chaînes sont les plus visitées et abritent certaines des attractions les plus connues de la région. 

Géographie des montagnes de l’Atlas

Les montagnes de l’Atlas telles que nous les connaissons aujourd’hui se sont formées il y a entre 66 et 1,8 million d’années pendant les périodes paléogène et néogène, avec la collision des masses continentales européennes et africaines. Cette période de bouleversement est également responsable de la formation des chaînes de montagnes des Alpes et des Pyrénées en Europe. Les montagnes de l’Atlas peuvent être divisées en six sous-chaînes distinctes. 

Anti-Atlas

L’Anti-Atlas est la chaîne de montagnes la plus à l’ouest, s’étendant à environ 500 km au nord-est de l’océan Atlantique vers Ouarzazate et Tafilalet, la plus grande oasis du Maroc. Au sud de l’Anti-Atlas se trouve le désert du Sahara. Cette région des montagnes de l’Atlas est définie par ses paysages arides et rocheux et ses formations rocheuses fantastiques, et est ponctuée par endroits par des oasis verdoyantes et des piscines naturelles. Il se situe entièrement au Maroc. 

Haut Atlas

Le Haut Atlas est la plus connue et la plus visitée des sous-chaînes de l’Atlas. Il est également exclusivement marocain, s’élevant à l’ouest près de l’océan Atlantique et s’étendant vers l’est en direction de la frontière avec l’Algérie. Le Haut Atlas comprend les plus hauts sommets de la chaîne, dont le Jebel Toubkal. Avec une hauteur totale de 4167 m, Jebel Toubkal est la plus haute montagne d’Afrique du Nord et est une destination de choix pour les grimpeurs expérimentés. 

Moyen Atlas 

Le Moyen Atlas est la chaîne la plus septentrionale du pays et la deuxième plus élevée. Il est défini par son climat plus chaud et plus humide, et les forêts de cèdres denses qui abritent une variété de flore et de faune uniques. Ces forêts font du Moyen Atlas la sous-gamme la plus riche en biodiversité et la meilleure destination pour les amateurs de faune et les ornithologues amateurs. C’est aussi un choix enrichissant pour les randonneurs moins expérimentés. 

Dites à Atlas 

Seule sous-gamme à couvrir les trois pays, l’Atlas Tell s’étend sur plus de 1500 km à travers le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Il est parallèle à la côte méditerranéenne et fournit une frontière géographique claire entre le climat doux de la Méditerranée et le climat chaud et sec du désert du Sahara. Plusieurs grandes villes, dont la capitale algérienne (Alger), sont situées dans les contreforts de l’Atlas Tell. 

Atlas saharien et monts Aurès

L’Atlas saharien est principalement situé en Algérie, bien que son extrémité orientale se prolonge jusqu’en Tunisie. Cette sous-gamme marque la limite nord du désert du Sahara. Les monts Aurès se connectent à l’Atlas saharien à l’ouest et constituent la partie la plus orientale des montagnes de l’Atlas. Ils traversent l’Algérie et la Tunisie et sont connus pour leur terrain particulièrement accidenté et comme l’une des régions les moins développées du Maghreb. 

la randonnee dans les montagnes de l atlas.

Faits saillants des montagnes de l’Atlas

Randonnée

La randonnée est la principale raison pour laquelle la plupart des gens se rendent dans les montagnes de l’Atlas, et le Haut Atlas est généralement leur sous-gamme de choix. Il y a plusieurs sommets de plus de 3962 m dans le Haut Atlas, y compris les trois plus hautes montagnes d’Afrique du Nord (Jebel Toubkal, Ouanoukrim et Ighil M’Goun, respectivement). Des entreprises proposent des expéditions de trekking guidées dans le Haut Atlas. 

Pour une approche plus détendue, envisagez de faire de la randonnée dans les gorges du Dadès et du Todra. Situées entre le Haut Atlas et l’Anti-Atlas près de la ville de Tinghir, ces gorges présentent de superbes falaises rouges et des formations rocheuses, et des bosquets d’oliviers, de palmiers et d’amandes alimentés par les rivières qui leur donnent leurs noms. Il existe des centaines de sentiers de randonnée de différentes longueurs, l’un des plus enrichissants étant la randonnée de trois jours entre les deux gorges. 

Remarque : l’embauche d’un guide de montagne berbère est fortement recommandée (et obligatoire pour certains itinéraires). Les guides sont des fontaines de connaissances locales et peuvent grandement améliorer votre expérience. Les muletiers et leurs mules sont également disponibles à la location dans les montagnes de l’Atlas et porteront votre sac à dos afin que vous puissiez marcher sans encombre.

Autres sports d’aventure

Entourée de formations rocheuses grandioses, la ville anti-atlas de Tafraoute est un lieu incontournable pour les grimpeurs de tous niveaux. Il offre une gamme impressionnante de voies d’escalade traditionnelles et sportives. L’Anti-Atlas est également un centre de VTT, bien que les pistes muletières et les pistes à travers les montagnes de l’Atlas marocain soient de plus en plus fréquentées par les cyclistes. 

En hiver, les montagnes du Haut Atlas offrent la possibilité de chausser des skis ou des snowboards. Oukaïmeden, la seule véritable station de ski en Afrique du Nord, est située à 128 km au sud de Marrakech sur les flancs du Jebel Attar. Il dispose de six pistes de descente avec une élévation maximale d’un peu plus de 3230 m, en plus de pistes pour débutants et intermédiaires, une zone de luge et une école de ski. Pour atteindre le sommet, montez à bord du télésiège unique ou voyagez à la marocaine (à dos d’âne).

Sites pittoresques

Il existe d’innombrables lieux de merveille scénique dans les montagnes de l’Atlas. Un bon point de départ est aux chutes d’Ouzoud dans le Moyen Atlas. À 110 m de haut, ce sont les plus hautes cascades naturelles d’Afrique du Nord, et vous pourrez admirer leur splendeur lors d’une excursion en bateau jusqu’à la base ou d’une randonnée au sommet des chutes. Quoi qu’il en soit, les opportunités photographiques abondent.

Si vous préférez faire du tourisme dans le confort de votre voiture de location, planifiez un voyage à travers l’un des cols spectaculaires des montagnes de l’Atlas. Les meilleurs choix incluent la route des mille kasbahs et le laissez-passer Tizi-n-Test. Le premier suit la route des gorges du Dadès et offre des panoramas fascinants sur les montagnes et le désert depuis ses nombreux lacets. Ce dernier est situé sur la route entre Marrakech et Taroudant et atteint 2093 m d’altitude après une série de virages vertigineux en épingle à cheveux.

La faune de la montagne

Pour les amoureux des animaux, l’une des principales raisons de voyager dans le Moyen Atlas est la présence des trois quarts de la population mondiale de macaques de Barbarie. Ces primates en voie de disparition sont les seules espèces de macaques trouvées en dehors de l’Asie, et le meilleur endroit pour les voir est dans le parc national d’Ifrane. Les autres animaux sauvages comprennent le cerf de Barbarie, le mouton de Barbarie, les gazelles de Cuvier et les sangliers. Les spécialités ornithologiques incluent le rouge-queue endémique de Moussier et le crapaud alpin, censés nicher à des altitudes plus élevées que toute autre espèce d’oiseau.

Sites culturels 

La culture berbère riche et colorée ajoute à toute expérience des montagnes de l’Atlas. Que vous voyagiez à pied, à vélo ou en véhicule, vous traverserez des villages traditionnels et admirerez des châteaux fortifiés appelés kasbahs. La population locale est réputée pour sa gentillesse et invitera souvent les visiteurs chez elle pour une tasse de thé à la menthe. De nombreux villages ont des souks hebdomadaires, où les agriculteurs et les artisans de la campagne environnante se rassemblent pour vendre leurs marchandises. Deux des marchés les plus populaires sont le souk du lundi à Tnine Ourika et le souk du mardi à Amizmiz.

L’un des villages fortifiés les plus célèbres des montagnes de l’Altas est Aït Benhaddou , un site du patrimoine mondial de l’UNESCO occupé depuis le 11ᵉ siècle (bien que la plupart des bâtiments qui existent aujourd’hui ne soient pas plus anciens que les années 1600). Il est situé sur la route historique des caravanes entre Marrakech et le désert du Sahara et est entièrement fait de terre comprimée, d’argile et de bois. Son architecture impressionnante a servi de toile de fond à de nombreux films et séries dont “Gladiator” et “Game of Thrones”.

Dans le Moyen Atlas, le site historique le plus connu est la ville en ruine de Volubilis, qui était l’une des villes les plus méridionales de l’Empire romain.

le site historique le plus connu est la ville en ruine de volubilis

Où loger

Les montagnes de l’Atlas s’étendent sur 2580 km et comprennent des centaines de villages, de villes et de villes. Choisir où loger est une question de décider quelle zone de la gamme vous voulez le plus visiter et ce que vous voulez faire pendant que vous y êtes. D’une manière générale, le village de montagne d’Imlil est considéré comme la porte d’entrée des montagnes du Haut Atlas. Ifrane remplit le même rôle pour le Moyen Atlas, tandis que Tafraoute est une excellente base pour les aventures dans l’Anti-Atlas.

Météo et quand y aller

Les montagnes de l’Atlas sont une destination pour toute l’année, avec le temps de pointe pour voyager en fonction de votre destination exacte et des activités choisies. Traditionnellement, le meilleur moment pour la randonnée, le VTT et l’escalade est au printemps (mars à mai) ou à l’automne (septembre à novembre) lorsque le temps n’est ni trop chaud ni trop froid et que les précipitations sont minimes. La pluie est une considération particulière pour ceux qui se dirigent vers le Moyen Atlas. Étant donné que les précipitations sont abondantes en hiver, la meilleure période pour se rendre dans cette région est de la fin du printemps au début de l’automne. 

Les grimpeurs expérimentés à la recherche d’un défi supplémentaire peuvent apprécier la perspective d’escalader les sommets du Haut Atlas au milieu de l’hiver, lorsque la neige et la glace ajoutent à la technicité de l’ascension. Il existe plusieurs voyagistes spécialisés dans les ascensions hivernales de sommets comme Jebel Toubkal. Bien sûr, l’hiver (décembre à février) est le seul moment pour voyager si vous souhaitez vivre l’expérience unique de faire du ski sur neige en Afrique. Chaque fois que vous y allez, assurez-vous d’emporter des vêtements adéquats et une protection contre les intempéries.